Samedi, avec une amie, on a fait la fête. Et j'ai trop bu. Enfin trop de mélanges surtout. Alors j'ai du, afin d'aller mieux, me forcer à tout "éliminer" comme le font certaines personnes après leur repas. Déjà j'ai eu du mal, parce que je ne l'avais fait auparavant qu'une seule fois dans ma vie, pour les mêmes raisons.

En plus d'être peu ragoûtant, je me suis sentie nulle. Ça fait pleurer, donc l'eye-liner me brûlait les yeux. Ça irrite sacrement la gorge, puisque qu'aujourd'hui (mardi) je le sens encore quand j'avale ma salive. Ça donne des crampes musculaires, et des brûlures d'estomac le lendemain. 

Alors oui, je pesais peut-être quelques grammes de moins le lendemain, mais cette perte de poids est illusoire, car il remonte tout de suite dès le premier repas (donc le lendemain). Mais là n'était pas le but de la manœuvre, jamais je n'utiliserais ce procédé pour mincir.

Quand je lis le terme "princesse" utilisé sur de très nombreux blogs pour décrire certaines filles qui pratiquent ce genre de chose, je me dit que les princesses ne sont plus ce qu'elles étaient... je ne veux juger personne, mais simplement dire ce que j'ai sur le cœur, vous dire que je trouve ça triste de passer par des moyens aussi dégradants pour se sentir mieux.

À force de lire sur un grand nombre de blogs minceur les différentes méthodes utilisées, il devient difficile de ne pas associer l'auteur à une cuvette de wc. Et penchée au dessus de la faïence, alors que je buvais à l'envers, j'ai eu une pensée pour vous qui le faite si souvent, et je me suis demandé si vous aussi ça vous mettais dans cet état? 

Ont dit qu'il faut souffrir pour être belle, et oui samedi ça m'a fait souffrir (toute proportions gardées), mais en aucun cas je n'étais belle à voir après.

Pardon pour cette parenthèse qui ne sera pas du (dé)goût de tout le monde, je retourne à mes habitudes!
Parce qu'au fond j'ai un but à atteindre, comme vous (même si les moyens diffèrent, je souhaite à tou(te)s d'y arriver!)