On rentre dans ma période détestée, celle ou le boulot m'est encore plus insupportable que le reste de l'année. Heureusement qu'il y a une vie la nuit pour compenser, quitte à en être crevée...