Besoin d'écrire.
Je ne me sens pas bien.
Sinon depuis février, en gros :
Je me suis inscrite dans une salle de sport ou je vais au moins 3 fois par semaines, mais je n'ai pas perdu de poids (je sais bien que le muscle pèse plus lourd que la graisse, mais comme je ne mange pas plus je pensais éliminer un peu...)
Je pesais ce matin 60,6 kg. Par contre je me suis légèrement affinée à certains endroits et je sens plus mes muscles.
Mais à la limite ça je m'en fout, j'ai d'autre préoccupations.
Je n'ai pas pu manger ce midi parce que pour une fois je n'avais rien amené, et ils sont parti mangé pendant plusieurs heures donc j'évite de sortir pour qu'il y ai quelqu'un à la boite. Alors je n'ai pas mangé, mais bu plein de café. J'ai mal à l'estomac.

Je me sens bizarre dans le sens ou
- j'ai de plus en plus de mal à me lever le matin
- mon boulot ne me motive plus
- je me sens fatiguée
- j'ai froid et pourtant je transpire en même temps
- un rien m'énerve
- j'ai la bougeotte
- je me renferme sur moi-même
- j'ai des sautes d'humeur
- j'ai des crises de larmes ou des rires nerveux
- j'éprouve un grand besoin de vacances
- Je me sens triste
- J'ai envie de me défouler et de me mettre sous ma couette dans le silence en même temps
- J'ai du mal à lire mon écran, ça me fait mal aux yeux
- on est en travaux au boulot, et je n'en peux plus de ces odeurs de peinture
- mon bureau a été déplacé à l'étage, et je dois constamment descendre pour aller ouvrir le verrou (coursiers, poste, visiteurs, ouvriers...)
- je ne peux plus écouter de musique car je suis dans le même bureau que mon patron
- nos clients sont de plus en plus exigeants, j'ai du mal à suivre
- je ne suis pas satisfaite du travail que je rends mais n'ai pas le temps de faire mieux
- je n'arrive pas à quitter à l'heure, on me donne toujours des corrections à faire à l'heure ou je devrais enfin partir
- les stagiaires s'enchaînent, et j'ai horreur qu'on me regarde travailler
- je mets du temps à m'endormir malgré la fatigue

En plus je n'aurais pas de vacances (puisque je prendrais mes congés en septembre pour faire des travaux chez moi). Donc pas possible de m'aérer la tête.

J'en suis presque à souhaiter avoir un malaise pour être en repos forcé, débile hein...